Axonométrie

On avait fait ce dessin en première année. La perspective axonométrique lui donne un aspect un peu rigide qui me rappelle les jeux vidéo. J’ai utilisé les derniers jours de ma licence « étudiant/covid-19 » Photoshop pour colorer la scène. Pour la suite, j’hésitais entre l’abonnement étudiant assez dispendieux d’Adobe et d’autres solutions moins chères. J’ai déjà Clip Studio Paint (aka Manga Studio) qui a l’immense avantage du dessin en vectoriel, mais il est difficile d’approche quand on a l’habitude de Photoshop. Et côté couleur, Clip Studio Paint ne me paraît pas à la hauteur. On m’a parlé d’Affinity Photo, ça a l’air bien. Peut-être que je devrais combiner les deux. C’est ce que je me demandais jusqu’à ce que je reçoive cette nouvelle…
jourQuelques semaines plus tôt, j’avais postulé pour un poste d’artiste layout dans un grand studio de Montréal. N’ayant pas eu de réponse, j’en avais fait mon deuil. Quand, un matin, je reçois un courriel d’une technicienne en ressources humaines dudit studio. Mon portfolio leur a plu et après une brève entrevue, ils m’offrent un poste à temps plein permanent. En raison de la pandémie et pour des raisons de confidentialité, je devrai travailler de la maison sur un ordi leur appartenant. Celui-ci me sera livré bientôt, avec toutes les licences dont je pourrais avoir besoin. Je serai payé pour dessiner! J’ai encore du mal à le croire. Nuit

Rentrée 2019

Demain, la rentrée, déjà. J’ai toujours aimé ce temps de l’année. Cette rentrée revêt un caractère particulier, c’est le début de ma dernière année de dessin animé et, à l’âge où je suis rendu, probablement mon dernier retour à l’école. Il fait un temps magnifique à Montréal et les nuits sont fraîches.

dessin libre

Dessin inspiré par celui de Juliette Dupéré, lors du Blitz du cours de personnage. La panthère et l’enfant flottaient parmi les étoiles, j’ajouterai peut-être le ciel étoilé à la couleur.

Le fjord

Petit à petit, je m’améliore avec les couleurs. En imitant timidement des artistes comme Pascal Campion, j’apprivoise le rendu de la lumière. J’avais fait ce dessin pour le cours Conception de lieux et d’accessoires, sur papier au Col-erase bleu. Le voici, plusieurs mois plus tard, en couleur grâce à Photoshop.
Le fjord
Lire la suite

La nuit de l’équinoxe

Vendredi prochain, je présenterai une idée pour un film de finissant devant un panel composé de professeurs. Voici l’image qui sera le point de départ de ma présentation. Une nuit, un enfant s’éveille pour découvrir une panthère noire au pied de son lit. Elle l’observe puis lui fait signe de la suivre. Où veut-elle l’emmener ?

Nuit d'été

Vous pouvez contribuer au remue-méninges en laissant un commentaire au bas de cet article. Comment interprétez-vous cette image ? Quelle émotion évoque-t-elle ? Que se passe-t-il, selon vous, et comment cette histoire finira-t-elle ? (Merci à l’avance !)

Arthur

arthur croquis

« Solitaire, Arthur rêve de quêtes chevaleresques, mais les enfants de l’école de rang se moquent de lui parce qu’il a peur des poules. Depuis qu’un coq l’a attaqué alors qu’il était tout petit, le regard des gallinacées lui glace le sang. Sans relâche, il retourne au poulailler pour affronter ses craintes et les surmonter. Il ne s’en doute pas, mais sa présence protège les volailles de la sanguinaire hermine, le plus grande peur des poulets, celle dont la fourrure ornait le manteau des rois. » Histoire et illustration créées pour l’épreuve finale du cours Créativité pour l’animation. (plume, pinceau, Prismacolor, couleurs numériques)

Le Rio

PYcomtois_LeRio01COUNE
Jérôme s’était préparé des vacances sans tracas sous le soleil des tropiques. Un soir, il décide de s’aventurer hors du « tout inclus » pour passer une soirée dans la capitale…

Voici les 4 premières planches couleur de ma bande dessinée Le Rio. J’ai eu beaucoup de plaisir à dessiner cette histoire, j’espère que vous apprécierez le voyage !

Mise à jour tous les mardis. Les prochaines planches seront mises en ligne le mardi 2 février 2016. Une version de cette histoire est parue en noir et blanc dans le numéro 52 de la revue Vestibulles.