Une faim de panthère

Il y a une douceur infinie dans cet album de Pénélope Jossen, publié par L’école des loisirs. Une faim de panthère aborde avec humour et candeur les peurs nocturnes des tout-petits. Chaque soir, au moment de dormir, Amande appréhende les cauchemars. Mais ce soir-là, c’est une panthère noire qui bondit dans sa chambre. Amande lui tiendra tête et découvrira quel est son secret. À partir de 3 ans.

Couverture : Une faim de panthère
Il s’agit d’une autre trouvaille de ma recherche pour le court-métrage. Décidément, les histoires de panthères et d’enfants sont légion. J’ai particulièrement aimé dans cet ouvrage l’équilibre qui bascule de la peur au courage. Et cette obscurité illustrée par des gris doux et chauds, peints à l’aquarelle.

Une faim de panthère, Pénélope Jossen, L’école des loisirs, 2010

Le lion de Jacob

J’ai eu un coup de foudre pour Jim’s Lion de Russell Hoban et Alexis Deacon, traduit en français par Monsieur Ed, sous le titre Le lion de Jacob. C’est l’histoire d’un petit garçon qui doit affronter des peurs trop grandes pour l’enfance et qui découvre en lui le courage sous la forme d’un lion gigantesque. Un thème qui se rapproche davantage du scénario que je tente de développer pour mon court-métrage.

Lion
Illustration d’Alexis Deacon

Les mots de Russell Hoban, tout en délicatesse, vont à l’essentiel pour raconter le quotidien de l’enfant. Ils s’effacent presque complètement lorsque celui-ci entre dans le monde des rêves. Les illustrations foisonnantes et redoutables d’efficacité d’Alexis Deacon prennent alors la relève. Juste et puissant, le résultat évoque l’imaginaire et la folie des bandes dessinées de Winsor McCay. Lire la suite

Arthur

arthur croquis

« Solitaire, Arthur rêve de quêtes chevaleresques, mais les enfants de l’école de rang se moquent de lui parce qu’il a peur des poules. Depuis qu’un coq l’a attaqué alors qu’il était tout petit, le regard des gallinacées lui glace le sang. Sans relâche, il retourne au poulailler pour affronter ses craintes et les surmonter. Il ne s’en doute pas, mais sa présence protège les volailles de la sanguinaire hermine, le plus grande peur des poulets, celle dont la fourrure ornait le manteau des rois. » Histoire et illustration créées pour l’épreuve finale du cours Créativité pour l’animation. (plume, pinceau, Prismacolor, couleurs numériques)

Le Rio

PYcomtois_LeRio01COUNE
Jérôme s’était préparé des vacances sans tracas sous le soleil des tropiques. Un soir, il décide de s’aventurer hors du « tout inclus » pour passer une soirée dans la capitale…

Le Rio a d’abord été une nouvelle écrite en août 2014, dans l’atelier d’Anne Peyrouse à l’École d’été de Percé. Le thème proposé : l’enfer du voyage. Cette histoire, adaptée pour la bande dessinée dans l’atelier de Jimmy Beaulieu, a été publiée en noir et blanc dans le numéro 52 de la revue Vestibulles en janvier 2016. English version

PYcomtois_LeRio01CO200 Lire la suite