Bio

English version

Né à Rouyn-Noranda, en Abitibi-Témiscamingue, Pierre-Yves Comtois est un illustrateur prolifique à l’imagination débordante. Le désir d’être utile et de retisser nos liens avec le vivant l’ont amené à devenir éducateur spécialisé puis horticulteur. Il a écrit pour des magazines, pour le Jardin botanique de Montréal et sur le Web. En 2017, il renoue avec l’animation et la bande dessinée et devient artiste layout dans un studio de Montréal. Longtemps confinés dans les marges, ses dessins occupent désormais les devants de la scène.

.


Démarche

Bien que je travaille quotidiennement avec des logiciels tels que Photoshop, je choisis le papier pour son accessibilité et sa fragilité. Omniprésent dans notre quotidien, il a été jusqu’à l’arrivée du numérique le principal support de nos communications, tant dans les champs de l’intime que du politique. Comme toute matière organique, le papier retourne à la terre dès que les conditions y sont propices. Il peut recevoir autant les mots que les images figuratives ou abstraites, mon travail explore l’interface entre ces différents langages.

Naturellement, j’utilise les médiums que l’on associe au papier : graphite, encre, aquarelle, qui ont en commun de mettre en valeur la luminosité et la texture du papier sans masquer les gestes et les repentirs. Les œuvres sur papier privilégient l’instantanéité et la reproductibilité sur la durée. L’observation nourrit ma créativité et me permet de sortir de l’intellectualisation. Mon dessin demeure figuratif même s’il s’éloigne du réalisme par une schématisation qui a été influencée par ma pratique de l’animation et du dessin technique.

À la luminosité du papier, j’oppose souvent des thématiques plus sombres. Très jeune, j’ai pu constater le jaillissement de vie provoqué par la proximité de la mort. J’ai le désir d’explorer ces zones d’ombres, les marges et toutes les réalités que l’on préfère ne pas voir. Je cherche à y débusquer la lumière et la possibilité d’une connexion plus grande avec l’ensemble du monde vivant. Je suis également fasciné depuis toujours par le langage, ce qui se perd et s’invente dans la rencontre des langues étrangères et tout ce qui demeure indicible ou qui ne peut être dit que par une langue maternelle.


Thématiques de ce blogue

animation apprentissage aquarelle art background bande dessinée biologie botanique cinéma corps couleur courage court-métrage Cuba dessin décor enfance FX Harmony histoire illustration imagination innu aimun inspiration jeunesse journal Jungle langues lay-out liberté lumière modèles vivants nature nuit observation oiseaux ornithologie panthère papier personnage Photoshop Québec scénario vulgarisation scientifique webcomic écriture été