Art postal · Le cardinal

cardinal rougeJ’ai un faible pour le cardinal rouge (Cardinalis cardinalis). Pour son plumage bien sûr, le mâle a l’éclat d’un fruit mûr même en plein cœur de l’hiver. Mais aussi pour son chant triomphant, en été. Le chant peut parfois évoquer un système d’alarme et ces oiseaux sont très matinaux. Je soupçonne qu’il leur arrive de confondre la lueur de l’aube et celle d’un réverbère. C’est peut-être ce chant tonitruant qui lui permet de prospérer malgré la cacophonie des grandes villes. Je suis prêt à passer l’éponge sur quelques nuits écourtées, pour pouvoir jouir de sa beauté. Avec les changements climatiques et les hivers de plus en plus doux, son territoire s’est élargi. Et l’espèce qu’on ne voyait, il y a quelques décennies, qu’aux États-Unis est maintenant bien établie dans le sud du Québec.

Chant du cardinal rouge, enregistré par Barry Edmonston, à Cape Cod, en 2019 (CC) XC483878

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s